Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 16:30

 Bonjour à tous,

Eh oui 57 ans le 19 octobre et quelques jours après le 23/10 je prendrai pour la troisième fois le départ de cette course mythique qu'est "La Diagonale de Fous"  de l’île de la Réunion.

Inscrit sous le dossard N°836 , c'est avec impatience et une certaine inquiétude que j'attends le moments de me mesurer à ce parcours difficile.

Depuis des semaines je me prépare physiquement et apprends en détails les infos délivrées par le site de la course.

L’expérience de mes deux précédentes éditions m'a fait comprendre que l'aspect physique ne tiens que dans environ 50% de la réussite d’être finishers, sans une étude et analyse complète des paramètres de course, combien de traileurs se sont trouvés hors délai ou encore épuisés et blessés.

Pour moi dans l'ordre des priorités.

1) le matériel et accessoires

2) Apprendre le profil de course ainsi que la feuille de route.

3) l'alimentation et le sommeil.

4) l'entrainement.

Sans prétention je vais ici donner mes trucs qui ont fonctionné pour moi.

Le matériel en commençant du bas.

A) Des chaussures de trail biensurs avec une taille et demi en plus, choisir ces modèles          en respectant votre forme de pied, ne commété par l'erreur d'enserrer votre petit                peton sous prétexte d'être bien maintenu.

    Tous le monde sait que les pieds gonflent et que très rapidement les ampoules                   apparaissent, la circulation sanguine disparait des extrémités des orteils, d'où des

    ongles bleus et perte de ceux-ci quelques mois après..

    Pour ma part j'en emmène trois paires  en fonction des conditions météo et du

    profil de course.

   Ma stratégie pour cette édition

   Si temps sec une paire avec crampons modérés, si il est pluvieux une paire avec                crampons plus agressifs et changement de chaussure à Cilaos avec le sac d'assistance.

   Attention à  Mare à Boue une zone humide qui porte bien son nom elle fait des ravages         chaque année dans le rang des coureurs, en file indienne avec de la boue jusqu'à

     mi-mollets, des contournements de mares d'eau font que l'on perd tous repères de            temps  d'où un nombre important de hors délai au poste suivant.

    Pour ma part à Cilaos je chausse mes Mafate, chaussures me permettant d'aborder plus     sereinement le dénivelé négatif de la deuxième partie de parcours.

B) Je suis un inconditionnel de chaussettes doubles  et j'en prévois deux de rechange 

    (sacs d'assistance). 

     Le soin des pieds, cela ne s'improvise pas et une bonne connaissance de nos                    meilleurs amis qui nous supportent toute l'anné cela ne s'improvise pas.

    Conseils les plus usités ICI.

     Pour moi, simplement la coupe des ongles une dizaine de jour avant le Jour J et                  justement sur la ligne de départ un tartinage avec le crème NOK des pieds avant                d'enfiler les chaussettes.

 

Prochain article on montera d'un cran: Le Mollet

Pensez à laisser un ptit commentaire cela fait toujours plaisir.

sportivement.

    

 

 

 

 

 

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de millepattes77
  • Le blog de millepattes77
  • : N'est il pas meilleure façon de découvrir le monde que de le parcourir à pieds. N'est il pas meilleur moyen de se connaître que de puisez dans ses limites.
  • Contact

Visites

 
free counters



Un petit message ou un commentaire me recompenserait du plaisir que j'ai de vous faire partager mes aventures

 

Recherche

Pages