Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 13:01

Voici environ un quart d'heure que je cours quand je m'aperçoie que j'ai le dos trempé, ma poche à eau fuit, j'ai dans ma précipitation en remontant la fermeture éclair du sac pincé la poche légèrement au dessus de la moitié de sa hauteur de jolies petites gouttes perlent de manière régulière.

 

Comme pour ce tronçon j'ai rempli au maximum les 2.5L et que je vais en perdre rapidement presque un litre je décide de modifier mon rythme d'hydratation une fois toutes les dix minutes au lieu de cinq ce qui devrai me permettre de ne pas manquer de boisson.

 

Le profile du terrain est aussi plus valloné avec des montées courtes très cassantes

suivi de descentes toujours difficiles à absorber.

 

Un point me rassure le flux de personnes qui me doublent s'amoindri, j'en rattrape

même un peu.

 

Au 44 ième Km c'est le déluge, plus un poil de sec, la raie des fesses sert de gouttière,

Je regrette un peu de ne pas avoir mis le ciré, j'ai sous estimé l'orage malgré cela

je ne ressent pas le froid.

 

Heureusement dès les premières gouttes j'avais changé le couvercle de ma caméra,

la rendant ainsi totalement étanche Ouf.

 

La traversée du parc de l'observatoire de Meudon est un chouette panorama et bientôt

la nuit avec mon deuxième souci.

 

En effet en allumant ma frontal RIEN, pas le moindre lumen, je ne comprend pas elle fonctionnait bien ce matin.

 

Peut être la pluie, enfin dans le noir à tâtons j'ouvre le boitier tripote les piles et là une faible lueur apparait, je viens de comprendre que dans la manipulation de mes affaires j'ai du appuyer malencontreusement sur l'interrupteur.

 

Plan B les piles de rechange et cela repart.

 

Le terrain est devenu boueux les glissades sont fréquentes encore un petit motif pour

faire fondre la moyenne horaire, enfin on verra bien, surtout ne rien lâcher même si

je marche le pas est forcé afin de garder le dynamisme pour la relance.

 

Enfin apparait l'Arche du Poste de Chaville, Bien organisé et surper spacieux pour accueillir la foule des coureurs encore en lisse.

 

Je commence à ressentir la fatigue et l'objectif est encore à 26 Kms, donc un deuxième arrêt rapide me permet de ne pas me relacher.  c'est avec entrain que je repars pour Saint Clouds

 

 


Au coeur de l'Éco (Partie 3) par millepattes77

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de millepattes77
  • Le blog de millepattes77
  • : N'est il pas meilleure façon de découvrir le monde que de le parcourir à pieds. N'est il pas meilleur moyen de se connaître que de puisez dans ses limites.
  • Contact

Visites

 
free counters



Un petit message ou un commentaire me recompenserait du plaisir que j'ai de vous faire partager mes aventures

 

Recherche

Pages