Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 19:41

Un changement de dernière minute dans l'affection des numéros des dossards, le mien

sera dorénavant et jusqu'à l'arrivée le 1858.

vous pourrez suivre mon périple en live sur:

http://chrono5.geofp.com/grp2013/v2/

Soyez patient le site ne fonctionnera qu'à partir du 23/08 - 5h00.

Déja une Fan et pas des moindres a signifié ses encouragements à sa façon.

Lexie ma petite fille

Lexie ma petite fille

Repost 0
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 23:02

Eh oui le retour du Millepattes77, de long mois d'activités intenses ne m'ont laissé que peu de temps pour prendre le temps d'écrire quelques mots.

Entre le travail toujours plus exigeant, notre petite fille Lexie

GRP 160, j'y serai

Qui aura deux ans dans quelques jours.

l'achat d'une maison à réhabiliter complétement.

le BAS     Avant / Après

GRP 160, j'y serai
GRP 160, j'y seraiGRP 160, j'y serai

Le Haut         Avant / Après

GRP 160, j'y seraiGRP 160, j'y serai
GRP 160, j'y serai
GRP 160, j'y seraiGRP 160, j'y serai

Un modeste coup de main à un projet "'Espace nature du creux du Chêne A trancrou (77)de ma fille et son compagnon sylvain.

Avec des promenades en chiens de traineaux et un grand nombre activités pleines air.

 

Des logements insolites.

GRP 160, j'y serai

Et biensurs un moment pour le sport, avec encore l'objectif dans 5 jours de m'aligner au

départ du Grand raid des Pyrénées avec ses 160km et 9800Mètres de D+

le vendredi 23/08 à 5h00

 

Pour ceux qui voudraient me suivre j'ai le dossart 1776 ( pierre Fischer), surtout pour gagner du temps allez directement en fin de liste, j'y serai comme à mon habitude.

 

Suis prêt? peut être mon expérience me dit encore une fois que la nature est imprévisible et que dans ce type d'épreuve nous sommes à chaque instant sur le fin du rasoir.

 

La chaleur, le froid, l'hydratation,l'alimentation et les divers maux du moment sont des paramètres sans cesse évolutifs pour nos pauvres carcasses.

 

La mental sera encore un élément fort pour terminer cette année.

 

Mon ami Jacques sera sur le 80KM et notre staff absent. DUR, DUR

elles nous manqueront.

 

A bientôt les amis(es) pour le récit de l'aventure avec comme d'habitude les vidéos.

 

Sportivement

Repost 0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 20:24

Un point forme à un peu plus de 15 jours du départ.

 

 Toujours convalescent et la récupération est très lente, je peux maintenant trotter une heure durant et la récupération n'est pas trop dure.

 

 Ma cuisse droite me fait toujours mal (valeur 4 sur une échelle de 10)

 

 Vraiment des conséquences lourdes pour une chute  qui m'avait semblé anodine.

 


Ultra Trail de côte d'Or Séquence Émotion par millepattes77

 

Je serai pourtant au départ de cette belle course avec toutes une batterie de bonnes

 intentions pour espérer allez le plus loin possible.

 

1) Perte de poids passer de 97 à 93 objectif presque réussi.

 

2) Partir en marche rapide dés le départ et gérer ma moyenne avec ma Garmin

    forerunner 301.

 

3) Prendre avec moi une paire de chaussure supplémentaire pour aborder les descentes

    La fameuse HOKA que j'ai testé une le trail de côtes d'or.

 

 et ma botte secrète avoir avec moi une masseuse de nationalité Suisse à mes points de ravitaillement mon épouse Murielle n'est même pas jalouse Heureusement.

 

Au faite voici une petite vidéo qui là montre en action, attention séquence frissons garanti.

 

 


Ma Masseuse suisse_0001 par millepattes77

 

Un peu complexe le remplissage du sac, mais SI je veux aller le plus loin possible

je vais devoir gérer tous ces points 

Je vais vraiment vers l'inconnu cette fois.

Repost 0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 20:33

Quelques news sur mon rétablissement très progressif.

 

Depuis une semaine j'ai repris les sorties avec panoplie du coureur, sauf là je marche uniquement sur des petits parcours d'environ 10 à 12km à presque 6km/h.

 

La sensations de contracture du quadriceps droit est toujours bien présente

et il me manque de l'influx nerveux.

 

Un espoir la douleur disparait par moment et surtout l'après course n'est pas pire, peut être  grace aux étirements que je m'impose.

 

Le Roadboock de la course est arrivée et pour une fois je l'étudie de façon chirurgicale, afin de me projeter mentalement le jour J.

 

Profil2011Ultra

 

Déja la stratégie adopter sera la méthode de la Tortue

(Quoi  Jean de La Fontaine cela vous dit rien) 

 

 lievre-et-la-tortue

 

Mais cette fois je n'aurai pas mon ami Jacques pour faire le Lièvre.

 

Il me reste 32 jours de préparation certains non initiés diront c'est beaucoup en réalité

12 semaines est le temps necéssaire à la bonne préparation d'une telle épreuve.

 

Restez connecté, je vous informerai régulièrement de l'évolution de ma forme.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 17:20

Les nouvelles ne sont pas réjouissantes au niveau santé, depuis ma dernière course "L'ultra trail de Côte d'or¨"

et suite à une chute mémorable dans les combes, je suis depuis incapable de courir la jambe droite

ne répond plus  bien aux impulsions nerveuses.

 

Après  6 semaines de traitement anti inflammatoire, anti douleurs, anti contractures et autres anti je ne sais quoi sans oublier des séances de Kiné et chiropracteur, je boite toujours et cela commence à me taper sur le système.

 

L'objectif de cette belle course le GRP fin Aout me sera inaccessible vu l'absence d'entrainement, seul la motivation est intacte.

 

Il semblerait que l'impact sur la vertèbre L4  lors de la gamelle soit le départ de cette atteinte du nerf crural.

 

Bon je vais devoir surtout me préserver (saurais je le faire?) pour fin d'otobre avec La diagonale des fous

 

Je me présenterai bien sur la ligne de départ des 160KM du GRP et sans prétention ferais un bout

de chemin sans dépasser mes limites profiter juste de cette grande fêtes du sport.

 

Allez pas d'inquiètude Millepattes vas retomber sur l'une de ses pattes et promis  vous fera revivre d'autres

aventures.

Amitié

pierre 

 

Repost 0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 23:50

Voici après le GRP2010 le moment des récompenses et des retrouvailles des concurrents.

 

Félicitation à Jacques(Bouquetin 81.overblog.com) qui a terminé  son ultra à la 235 ième place / 648.

 

                                                327.JPG

  

 

Une révérence à nos jeunes Ludivine et Alex qui en binôme parfait ont fini leur Grand raid 80KM.

 

 

courses juillet 2010 167             379.JPG

 

Et une dédicace d'honneur à Murielle et Juliette notre intentance qui étaient sur

tous les fronts.

 

 courses-juillet-2010-139.jpg   

 

                                                            353---Copie.JPG

 

Bon film.  

 


Jour de Fête à VIELLE AURE
envoyé par millepattes77. -

 

Une équipe gagnante.

 

Equipe-gagnante.jpg

 

A l'année Prochaine

pierre

Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 23:34

C'est après une vingtaine de minutes  d'arrêt à Artigues que je repars pour le col du Sencours et le Pic du midi que j'espère pouvoir escalader.

 

                                       297

 

Durant cette montée  au dénivelé positif de 1200m la chaleur accablante fait déja des dégâts.

 

Plusieurs coureurs sont assis par ci par là , l'air abattus, cherchant à retrouver des forces.

il chauffe l'animal et en plus pas un souffle de vent contrairement à ce matin.

 

Au loin le Pic du Midi est en ligne de mire enfin presque, car il apparait ou disparait régulièrement au grès des masses nuageuses.

 

                                                                 313

 

 

Mes cuisses me font mal et je regrette d'avoir lâcher les chevaux dans la descente d'Artigues, cela me perturbe tant que j'en oublie de boire régulièrement d'ou des baisses de régimes réguliers. 

 

Surprise au col du Sencours Murielle et Juliette sont là, elles ont fait des KM à pieds pour nous rejoindre, pendant que je recharge mes réserves, J'aperçois Jacques qui lui a fini la boucle Pic du Midi.

 

                                                                  353

 

                                                                                                    

        324                                               332

Quelques mots et je repars pour l'ascension de l'olympe, la première partie facile, un chemin large , 300 derniers mètres rudes pour enfin arrivée au sommet à 2876 mètres dans les nuages bien sûrs.

 

        339                                                343           

 

Ensuite direction Hautacam ou là j'arriverai à la tombé de la nuit une demi heure avant la barrière horaire.

 

Villelongue notre première base vie ,sera atteinte une heure avant la clôture, la pression monte

plusieurs concurrents parlent d'abandon ,pas assez de temps pour se reposer.

                                                        368

C'est à vitesse grand V que je  me restaure ,me lavouille,  fait un bisou à Murielle avant

de partir  en compagnie d'un passionné d'astronomie qui dans la montée du

Turons de Bène  m expliquera les divers groupes d'étoiles.

 Te reconnais tu ? compagnon de galère !

  

 Nous croisons plusieurs gars qui abandonnent et redescendent , comment vont-ils faire puisque le serre file débalise en même temps?

 

C'est dans la nuit noir et la froid que je rejoint la tente du Turon des Bène, les coureurs

sont collés les uns aux autres avec une soupe chaude et les couvertures

 

Pas le temps de s'éterniser il faut repartir pour affronter le Cabalieros(ou Caliméro)

et surtout arriver à Cauteret.

 

Là j'avais froid et seul le levée du jour dans un brouillard épais me revigore,

descendant vers Cauteret nous croisons un montagnard qui nous informe sur

le temps restant pour atteindre la ville  située dans la vallée.

 

1 h 30 nous dit -il, un rapide coup d'oeil ,sur la montre , nous prenons conscience que

nous serons hors délai.

 

SAUF:

 

Si l'on coure, je n'imaginais pas pouvoir le faire et pourtant c'est d'une foulée lourde que

je me propulse ,retenant mes gémissements de douleurs , cela descend raide, 

mes cuisses protestent. Pourtant une seule pensée ,tout donner et je n'aurai aucun regret.

 

Nous arrivons à 8h12 devant La Mairie de Cauteret ,nous apercevons des bénévoles

sur le parvis  en plein rangement, nous pensons alors avoir dépassé le délai.

Eh non !!!12 minutes c'est le temps qu'il nous reste avant de repartir.

 

Là je rencontre Denis ,serre file le l'année derniere, il fera le tronçon jusqu'à LUZ.

 

La montée du Col de Riou sera mon chemin de croix, je paie l'effort fait pour arriver au

contrôle précédent, je suis dernier.

 

j'arrive à la station Aulian avec toujours cette avance de 12 minutes.

 

La descente vers LUZ sera de plus en plus difficile malgré ce tapis d'herbes épaisses

sur lequel je marche, heureusement le temps est sec ,ce tracé sauvage aurait été

impraticable.

 

Les cinq cents derniers mètres  je les ferais en marche arrière, mes jambes refusent 

le sens normal.

 

                                                  375

 

Cela fait rire mes serres files qui m'encouragent .

 

Un moment d'énervement me submerge quand Murielle me presse vivement , elle voulait absolument que j'arrive dans les temps et que le choix de l'abandon m'appartienne.

 

Pression réussie car je pointe à 7 mn de la barrière.

 

J'avale coca, saucissons, bananes, un Kiné m'asperge les muscles de froid en bombe et hop! direction Tournaboup.

 

L'objectif encore une fois est de passer la barrière horaire, mais je sens bien

que mon régime est en baisse ,seul la motivation est intacte.

 

Je me traine et ne me rend pas compte que je ne m'alimente plus donc pas

de carburant pas de jus.

 

Murielle et Juliette viennent au devant de moi et me donne des indications précieuses sur

le Pc qui est plus loin que l'an passé.

 

J'arrive encore à temps avec une marge phénoménale de dix minutes, une rencontre

me fait énormément plaisir revoir Alain le serre file de l'année dernière qui àvait fini

avec moi.

 

                       397       402

 

Je prend la décision de poursuivre l'aventure près à affronter Barrége et c'est à 

la tombée de la nuit que je repars.

 

          408.JPG                             409                   

Rapidement je perd la notion du temps et surtout des reliefs, il fait bon, trop bon ,doucement j'entre dans une torpeur qui me brouille ma vue , je lutte et  rien à faire je dors debout.

 

c'est sans regret que je m'assois et dépose les armes aux pieds de cette belle

montagne. les serres files contactent l'organisation pour annoncé mon abandon,

mais personne pour venir me chercher.

  

De mon coté j'informe ma petite femme qui est plus déçue que moi, je lui demande de venir me rechercher au dernier CP

 

Des campeurs croisés plus bas, auront la gentillesse de me rammener à la tente de Tournaboup.

 

Il me dépose devant la grande tente blanche de l'organisation, il fait froid , je pénètre à l'intérieure en claquant des dents.

 

Là la caverne d'Ali Baba  Coca, Bananes etc.. une seul idée trouver un endroit pour dormir.

je finis par trouver un grand carton couvercle de la palette de COCA , un sac poubelle pour y mettre mes jambes ,puis ainsi enroulé je m'endors jusqu'a l'arrivée de mon équipe de secours

MUMU et JUJU.

Elles me découvrent  transit de froid , hébété, bien surs je me suis fait rouspéter.

Imaginez j'avais oublié d'utiliser ma couverture de survie encore bien emballée dans mon sac.

 

L'épuisement fait perdre les notions les plus élémentaires de réflexion.

 

Donc pour résumer  abandon au 133 ième Km sur 160 après 39H19mn.

Pas de regret  , je suis allé jusqu'au bout des mes forces, il sera toujours temps de faire l'analyse de la course et pourquoi pas trouver une ou deux petites excuses IOI.

 

Je remercie tous les bénévoles qui comme à leur habitude ont su insuffler la bonne

humeur et n'ont pas économisé leurs encouragements.

 

Merci à l'organisation qui nous a balisé un parcours sans accroc, à Pépé et Michel

pour leur énergie. 

 

Bravo à tous les finishers et tous ceux ou celles qui ont tenté l'épreuve.

 

Merci à la Météo qui nous a épargné.

 

Maintenant la vidéo "bon film" 

 

 

a


ARTIGUES et Jusqu'au bout de mes forces 1
envoyé par millepattes77. - 

 

 

 

 


ARTIGUES et Jusqu'au bout de mes forces 2
envoyé par millepattes77. - .

Repost 0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 14:23

C'est au levée du jour que nous avons abordé les pentes raides du col du Portet sous   

des rafales de vents violents laissant présumer que nous ne monterons pas au Pic du Midi.



Le premier Cp le restaurant Merlan est super organisé, nous y retrouvons les deux frères randonneurs qui se donnent à fond pour servir les arrivants.

 

photos 1 merlan  Pépé

 

                                                                     Mikel   photos merlan

 

Cela sera un arrêt rapide pour tous le monde, l'on sent bien que personne ne veux trainer.

 

La forme est là, mal nulle part donc c'est en alternance marche et petites foulées que je franchis les différentes difficultés.



Cette année arrivé au sommet du Col du Bastanet "personne" contrairement à l'an dernier ou plusieurs concurrents prenaient des photos ou se restauraient, tous le monde file vers Artigues au plus vite.

Je ne m'attarde donc pas non plus.



Après ce Col tous est en descente et ayant de bonnes sensations je me lance sans

trop d'économie. photos lac

                        

  

  

  

  

  

 

Nous longeons des lacs sur des sentiers mono trace et des paysages verdoyants,

Cette année, je profite

plus du décor.                

 

   

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

                

 

Je suis super bien.

 

Je ne tarderai pas à payer ce bel optimisme, des crampes aux cuisses me tétanisent dans les descentes, mes foulées sont plus lourdes et ma vitesse se réduit considérablement.

 

Un autre composant le soleil est revenu, il commence a taper fort,  je bois plus que d'habitude  car j'ai un problème avec ma réserve d'eau.

une prise d'air me demande trois ou quatre aspirations pour étancher ma soif, résultat à environ 3km d'Artigues je suis à sec.

 

Je suis acceuilli au CP par nos fidèle assistantes Juliette et Murielle, juste à temps pour voir partir Jacques.

 

Il est 11h08 soit vingt minutes plus tôt que l'an dernier, le rythme à été vraiment plus rapide.

 

Le plein de boisson énergétique, quelques grignotages ainsi qu'un coup de crème sur

les pieds puis je repars ragaillardis à l'assaut de la prochaine difficulté le Col du Sencours

et peut être du Pic du Midi. 

 

Le tout en Images.

 

 


GRP2010"Vers Artigues"

 

 

la suite Prochainement " A l'assaut du col du Sencours"

 

Vous êtes nombreux à visiter le blog, votre avis m'intérresse, merci de déposer un petit commentaire.                                                                                                                                              

                                                                                                                         

                                                                                      ICI. 

Repost 0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 00:10

3H30 le réveil sonne et c'est fatigué que je bouge mon corps, la nuit a été courte,

j'ai difficilement trouvé le sommeil.

 

De l'élastoplast collé sur les épaules et le bas du dos afin d'éviter les irritations

des sangles du sac à dos.

  

Du sparadrap autour des doigts de pied repérés comme fauteur de troubles

lors de précedentes épreuves.

Une généreuse couche de crème anti frottement.

Le tout dans mes chaussettes doubles qui réduisent considérablement les échauffements.

 

Me voici prêt contre les altérations extérieures.

 

En trois quart d'heure, nous sommes équipés et nous arrivons sur l'air de départ 15mn

avant le coup de sifflet.

Cette année le départ est sur la place centrale et déja tout les concurrents sont regroupés.

 

 

 

Juste le temps de faire quelques photos et plans vidéoS que la course démarre sous les encouragements de  nombreux supporters.

 

  254.JPG         258

La météo est bonne, seule des prévisions de rafales de vents violents en altitude

risque de faire annuler l'ascension au Pic du Midi.

 

Je pars lentement concentré sur la prise d'images de nuit, ce qui me fait perdre

Jacques de vue.

 

L'ambiance de la chenille de lampes frontales est très conviviale,

progressivement la pente augmente, quelques petits bouchons se forment

au passage du torrent et des échelles de bois .

 

La pente raide vers le Col du Portet calme les discussions et c'est dans la clarté d'un soleil levant de toute beauté que nous basculons au sommet sous des rafales de vents violents.

Jacques a refait la jonction dans l'ascension.

 

Le premier CP au restaurant Merlans sera rapide nos fidèles Pépé et Mikel sont là et

les voir s'agiter pour le bien être des coureurs est beau à voir.

 

Allez direction Artigues avec la première grande descente que je redoute, car l'année dernière à cet endroit ma cheville gauche me tracassait. 

 

Le paysage est magnifique et le terrain très technique, un conseil prenez le temps de

lever la tête quelques instants.

 


Le Départ du GRP2010
 

 

A suivre prochainement  " Vers Artigues"

 

Vous êtes nombreux à visiter le blog, votre avis m'intérresse, merci de déposer un petit commentaire.                                                                                                                                              

                                                                                                                         

                                                                                      ICI.   

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 23:01

Millepattes est de retour et le besoin de retracer les étapes de cette belle course est bien là.

 

Cela commence donc avec notre arrivée le jeudi 26 aout vers 16 heures sous

un beau soleil, pas le temps de trainer les dossards sont à récupérer avant

le débriefing de 17h00.

 

    161                 178

                

 

    L'habituelle file d'attente ou l'on repasse une dizaine de fois dans la tête le contenu 

    obligatoire  de l'équipement, rien à craindre cela fait des semaines que c'est près!    

 

                          184

 

 

Et pourtant c'est en présentant le contenu au contrôle que je m'aperçois que j'ai oublié

les piles de rechange, moment de stress. Heureusement la logistique est là, Murielle

mon épouse se sacrifie en me donnant les piles de l'appareil photo.

 

Le dossard en main je réparti mes affaires dans les deux sacs de ravitaillement.

 

Dans celui de Villelongue.

 

Un tee shirt, une paire de chaussette, un tube de crème anti-frottement pour l'autre

moitié de course et une réserve de boisson énergétique.

 

Dans celui de Luz.

 

Un tee shirt, une paire de chaussette, de quoi prendre une douche et surtout ne pas

oublier une paire de sandale pour l'accès douches.

Une autre réserve de boisson.



A déambuler  sous le chapiteau, j'ai la surprise d'être interpelé  sous mon nom

de Blogueur par des concurrents qui ont parcouru mes précédentes aventures,

les compliments fusent sur le contenu de mon blog.

  

Woah cela fait plaisir, Merci à tous.

 

Mon ami Jacques s'y est mis aussi  "Bouquetin81.overblog.com" 

 

Quelques rencontres furtives le temps d'une course qui soudent ce petit monde des traileurs.

 

211          218

 

  

Ensuite dépose des sacs et débriefing ou l'organisation promulgue les derniers conseils,

 

vous verrez sur la vidéo que tous le monde est très attentif.

 

Tout est parfait dans l'organisation, la bonne humeur est présente.

 

181 Oui Juliette, on est là!

 

Eh, regardes Jacques imitant l'élan des Pyrénées.

 

200     204

                                                             Renversant n'est ce pas?

 

 230.JPG  Allez Mumu un bisou.

 

 

Pour notre première participation à la Pasta Party aucun regret sur ce moment

de convivialité très bien organisé. 

 

       241.JPG

 

Je ne peux clore cet article sans parler de mon nouveau joujou, la caméra HD utilisée

sur le Marathon des sables 2010

 

 

camera-gopro-hd-wide-hero-pack4

 

Vous pourrez constater le panel de prises de vue et  la qualité des images, il suffit

d'un petit montage sur le bâton de marche et là je fais partie de mon film sur le vif. 

Bien surs, cela perturbe un peu la concentration de course, mais quel plaisir de revoir

après coup ces plans improbables. 

 

248---Copie.JPG

 

   

Allez, il est 21H00 le temps de ce mettre en veille car à 3H30 réveille pour un départ

de course à 5H00. 

 

Vidéo N°1 

 

PS: pour avoir plein écran cliquer sur le petit rectangle en bas à droite dans la vidéo

 


GRP2010 les préliminaires
 

A suivre prochainement  " le départ "

 

Vous êtes nombreux à visiter le blog, votre avis m'intérresse, merci de déposer un petit commentaire.                                                                                                                                              

                                                                                                                         

                                                                                      ICI.                                                                         

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de millepattes77
  • Le blog de millepattes77
  • : N'est il pas meilleure façon de découvrir le monde que de le parcourir à pieds. N'est il pas meilleur moyen de se connaître que de puisez dans ses limites.
  • Contact

Visites

 
free counters



Un petit message ou un commentaire me recompenserait du plaisir que j'ai de vous faire partager mes aventures

 

Recherche

Pages