Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 17:10

Bonjour à tous,

 

Trop belle cette course et surtout très dure, pas étonnant qu'elle fasse partie du circuit mondial de Trail.

 

Cette année une invitée de marque LA PLUIE accompagnée de bourrasques de vent, imaginez patauger ou patiner dans 7 à 8cm de boue. Au départ on tente d'éviter et très rapidement on travers tous droit, c'est moins dangereux que de faire des enjambées.

 

Enfin tous se passait bien jusqu'à la descente de Mare à Joseph ou là je pense que les chocs

durant 2 heures ont détraqué mon estomac que j'avais au bord des lèvres en arrivant à Cilaos Km 65.

 

Ici le soleil nous attendait, ainsi que mon assistance Murielle et mes amis (es) Jacques, Juliette et Ludivine.

 

J'ai tenté de dormir mais pas trouvé le sommeil et toujours pas de possibilité de manger.

 

C'est donc vers 17 heures que j'attaque la montée au Piton des neiges 1200m de dénivelé positif , que se fut dur plus je montais plus mes forces s'épuisaient .

 

De plus pour casser le morale je croisais trop régulièrement des petits groupes de raideurs qui abandonnaient et qui redescendaient épuisés.

 

J'arrive enfin au 2405 m d'altitude au http://www.reunion.fr/etablissement/hebergement/gite-d-etape-et-de-randonnee/piton-des-neiges/piton-des-neiges-refuge-de-la-caverne-dufour.htmlGite de la caverne Dufour là une infirmière tente de me donner un cachet contre les vomissements ou plutot pour car à peine ingéré contraction de l'estomac.

 

je me retourne pour rendre à la nature ce produit chimique et là devant moi une papillote dorée avec immergeant la tete d'un coureur. Ne vous inquiété pas j'ai eu le temps de me détourner.

 

C'est avec une heure d'avance sur la barrière horaire je me lance dans la descente du Gite de Bélouve, plus facile comme effort il faut juste gérer la gravité.

 

Sauf que la pluie est retombée de + belle, donc l'association rochers mouillés, boue et nuit entrave très sérieusement la vitesse de descente, pas question de se rompre les os, chose qui est arrivé à une participante devant nous à une jambe.

 

Promis cela calme, finalement après plusieurs chutes dont une spectaculaire mais sans gravité, c'est le sac à dos qui a servi d'airbag , je suis arrivé hors délai au poste de pointage.

Donc le course s'arrete pour moi au 83kM.

 

Suis je déçu? non, j'ai pu m'apercevoir que j'avais progressé en technique de descente, que mon matériel était au point. Reste mon alimentation à revisiter car je fais encore de grosses erreurs en conditions courses, peut être la fatigue ou le stress. Je dois trouver mode de fonctionnement.

 

Vous savez QUOI?

Nous avons déja planifié notre retour sur la Diagonale en 2017?

 

J'ai fait, de trop rares vidéos vu le mauvais temps, mais je les mettrai bientôt à mon retour en métropole.

Sportivement

Lapa fini

Partager cet article

Repost 0

commentaires

querbes 02/11/2014 14:31

d'abord je dis BRAVO!!!!
D'avoir vécu ces périples sans jamais ne défaillir et toujours aller de l'avant:moi je dis CHAPEAU!!!!
Tu es vraiment un vrai trailleur!

Tu es ,pour moi, un vrai bon coach (en collaboration avec Jacques,mon père), un vrai supporter et un sincère ami!
j'ai vraiment apprécié vivre cette aventure avec vous!
je te remercie de m'initier dans ce monde de trail! et j'espère pouvoir participer à vos côtés, en 2017!!!!!
encore Bravo et bonne continuation!!

Présentation

  • : Le blog de millepattes77
  • Le blog de millepattes77
  • : N'est il pas meilleure façon de découvrir le monde que de le parcourir à pieds. N'est il pas meilleur moyen de se connaître que de puisez dans ses limites.
  • Contact

Visites

 
free counters



Un petit message ou un commentaire me recompenserait du plaisir que j'ai de vous faire partager mes aventures

 

Recherche

Pages