Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 16:40

La plaines des sables, me voici sur cette étendue de roches et cendres volcaniques réputée pour son décor lunaire.Plaine-des-Sables.JPG

  

Au fond du décor une barre rocheuse nous barre la route, c'est l'oratoire Sainte Thérese.

  

Je monte d'un bon pas sans aucun arrêt tous les zigs et zags qui mênent au sommet,  le sifflement du vent troublé uniquement par le passage de l'hélicoptére blanc de l'organisation qui  déclenche à chacune de ses apparitions  de grands signes de bras de notre part,

peut être passerons nous à la télé.

  

La difficulté est avalée rapidement et après une longue marche dans un environnement toujours très minéral  j'arrive dans les faubourgs de Piton Textor qui a subit un feu de végétation, le Paysage est désolant, il faudra certainement des années avant que la nature  reprenne ses droits. 

 

J'arrive au poste de Textor KM 40 à la 1831 ième place, cela fait 9H48mn de course à ce moment.

 

Ici les bénévoles sont chauds bouillants, ils mettent une ambiance du tonnerre.Toujours en suivant mes consignes d'avant course encore un arrêt minimun et je repars en direction de notre prochain objectif Mare à boue, Là notre assistance nous attends et une pose de trente minutes est planifiée.

 

A partir de ce poste la descente vers Mare à Boue nous fait traverser la région d'élevage La Plaine des Cafres.

 

Ici  les prairies couvertes d'une herbe bien épaisse avec des ilots d"arômes blancs

tranchent avec ce que nous venons de traverser.

arum.jpg

 

Les bovins aussi nous regardent de leurs grands yeux étonnés " Ils sont fous ces bipèdes"

 

                       bovins.JPG

 

Nous circulons entre des rangées de barbelés délimitant les près, le terrain a été défoncé par le passage des raideurs, des ornières et flaques de boue rendent le cheminement glissant ou la chute menace à chaque foulée. 

 

Heureusement le soleil est là et le température est enfin clémente, je m'arrête  pour enlever

ma veste.

C'est à ce moment que mon ami Jacques me rattrape, il s'arrête un instant le temps que je me rhabille et nous voilà parti en discutant.

  

Soudain environ deux cents mètres plus bas je m'aperçois que j'ai oublié mes lunettes

de vue. Allez demi tour, je remonte la file des coureurs qui ne comprennent pas et crois  à mon abandon.

 

Une chance personne n'a marché dessus je les retrouve posées dans l'herbe, ce moment de stress passé je repars dans le bon sens en vue de rattrapper Jacques avec qui j'établi la jonction à 5km du poste. Tout en marchant d'un pas rapide nous croisons des supporter tous au long du chemin.

 

Enfin le camp, quelques mètres avant notre assistance Murielle et Juliette  nous attendent.

 

arrivee-mare-a-boue-2.JPG               Arrivée mare à boue

 

      mare-a-boue-2.JPG         mare à boue 1

Là sur le bord du fossé, je change de tee shirt, de chaussettes et Murielle 

nous bichonne les pieds, essuyage, friction et encrémage ++.

      mare-a-boue-0.JPG        mare-a-boue-3.JPG

 

Sans oublier mon dopant une part de gateau Patate ainsi que quelques mots de réconfort,

gateau-patate.JPG

 

Le bisou pour la route et nous nous allons pointer au poste Mare à Boue, KM 50

à la 1920 ième place pour un temps total de course de 12h16mn .

 

Nous nous dirigeons ensuite vers les tentes de ravitaillement afin de faire les pleins nécessaires et hop départ vers HELL BOURG soit 21 km à faire, des rumeurs courent comme quoi un tronçon hyper difficile et glissant serait détourné  nous verrons bien.

 

mare à boue le depart0

 

mare-a-boue-le-depart.JPG

 

 

 

veuillez cliquer sur le rectangle coté Dailymotion pour pleine écran.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Juliette 12/11/2011 14:05


Paysages magnifiques et je pense uniques. Je pense que les vaches n'ont jamais vu autant de monde.
Je n'enfoncerai pas le clou en parlant des lunettes. Allez, sans rancune.
Juliette


millepattes77 12/11/2011 18:47



J'espère que vous appréciez le paysage qui nous a fait tant souffrir.


Je te remercie d'oublier les lunettes


jamais 2 sans 3



marie 30/10/2011 07:42


Bien beaux paysages que ceux de la Plaine des Sables. J'aime bien le jeu d'ombre qui précède la caméra -j'ai souvent fait de belles photos avec ça-, le crissement des pierres basaltiques sous les
pieds, et la pureté du ciel bleu au-dessus du volcan. La plaine des Cafres est tout aussi belle, mais verdoyante cette fois. On entend les cloches des vaches qui carillonnent un peu partout. En
fait, le parcours est très technique partout. Il y a bien peu d'endroits à la Réunion où on peut marcher en regardant devant soi, sans faire attention à ses pieds. Mare à Boue, c'est déjà un bon
bout -boue?- de fait, mais je crois que le pire -au niveau de la boue- était à venir !...
C'est super de pouvoir filmer tout ça pendant la course, car il y a des endroits, comme dans Bélouve, où je suppose que ça n'a pas été facile... Et que dire des descentes où il faut assurer tous
ses appuis ?


millepattes77 30/10/2011 11:03



je suis heureux des images captées par ma caméra et surtout les angles improbables qui sont saisis.


Nos yeux sont fixés sur une petite surface du sol réunionnais à chaque pas et nos souvenirs seul ne suffisent tant il y a d'évènements,de paysages différents, l'immersion nous fait perdre
notion géographique.


j'ai du à plusieurs reprises regarder une carte de l'ile et le road book pour monter le film et recaler mes sensations



Présentation

  • : Le blog de millepattes77
  • Le blog de millepattes77
  • : N'est il pas meilleure façon de découvrir le monde que de le parcourir à pieds. N'est il pas meilleur moyen de se connaître que de puisez dans ses limites.
  • Contact

Visites

 
free counters



Un petit message ou un commentaire me recompenserait du plaisir que j'ai de vous faire partager mes aventures

 

Recherche

Pages